20h30, nous sommes enfin à bord du Spirit of Tasmania I après ½ heure de queue sur le station pier. On range un peu la voiture, puis nous nous dirigeons vers le pont supérieur. Le bateau est de construction récente, beaucoup plus classe qu'un Brittany Ferry ou qu'un P&O. On checke nos sièges, comme d'hab la clim est à fond et ça caille. Je regarde les numéros, ils nous ont collés sur la même rangée, mais de part et d'autre de l'allée les boulets. Ca commence bien.

Le bateau manœuvre pour faire demi-tour, direction la sortie de la baie. On mange rapidement nos super sandwiches préparés avec amour par Perrine, puis nous allons à nouveau jeter un coup d'œil dehors. La city est déjà loin, nous sommes à mi-chemin entre Melbourne et point Nepean. Il y a quelques pêcheurs dans de petites embarcations. Un phoque apparaît à la surface (y'a des phoques dans la baie ?!) . Nous retournons nous asseoir. Il y a peu de monde, on en profite pour s'asseoir tous deux du même côté de l'allée.

Pas moyen de dormir sur ces fichus sièges, c'est inconfortable, ça caille, on passe une très mauvaise nuit. A 4h du matin, la cabine est toujours quasi-vide, tout le monde dort sur les banquettes du bar et du café. Je m'y essaye, pas moyen de retrouver le sommeil.

A six heure, branle-bas de combat, réveil à coup de haut-parleur. ½ heure plus tard on descend au pont inférieur où est garée la voiture, je regarde le lit à l'arrière du van avec envie. Nous sommes tous deux dans le coltar. Une fois débarqués, on file directement à l'accueil des passagers pour transformer nos billets retour sur cruise seats en couchettes cabine. Je me sens déjà beaucoup plus serein. On file ensuite, direction Launceston.